Claire (extrait)

Ouvre. Ne regarde pas.
Claire avait tendu la main, paume ouverte, devant lui.
Il y avait déposé quelque chose de rond, d’inégal.
Pas un caillou.
C’était petit.
Pas froid.
Végétal.
La surface était granuleuse. Un peu collante.
Tu peux refermer maintenant. Tu regarderas plus tard.
Claire avait obéi.
Elle avait attendu d’être dans sa chambre.

Tu peux refermer maintenant.

Claire a quatorze ans.
Hannah sur le trottoir, à côté.
Son père vient de passer. Dans le périmètre de surveillance.
Claire a eu honte.
Manu.
En justaucorps.
Noir et vert.
Claire voit de l’immatriculation partout.

Tu peux refermer maintenant.

Aujourd’hui, Hannah a réussi un tour de force.
Elle a fait transférer Manu à la Muss.
Plus de camisole.
Que de l’amour.
Et un justaucorps qui flirte avec le diable.
Hannah mesure un mètre vingt peut-être.
Ils sont allés fêter ça sur la terrasse.
Il faisait doux.
Les eaux de l’Iton s’écoulaient tranquillement.
Claire laissait ses doigts traîner dans le courant.

Tu peux refermer maintenant

Manu a roulé un joint.
Il souffle quelque chose dans le cou de Claire.
Un mot qu’elle doit décrypter lettre après lettre.
Manu écrit sur des calepins Martini on the Rock’s.
Café de l’Univers.
Les lumières sont trop vives. Le Picon trop sucré.
Manu a la gaule dans son collant et Hannah peut se montrer menaçante.
C’est ce qu’elle fait.
Périmètre de surveillance.
Claire a la bouche sèche.
Claire a quatorze ans.

Il lui avait demandé de fermer les yeux, croyait-elle.

Le vent plaquait ses cheveux sur sa bouche, flattait doucement la colline.
L’orge sauvage s’était renversée sous le poids des corps.

Tu peux refermer maintenant.

Claire se dit que l’eau du bain refroidit.
Que Manu lui met des objets bizarres entre les cuisses.

Le Beffroi sonne en bas.
Colline Saint-Michel. Quatre heures. Que des dragons terrassés, en bout de course.
Ils sont tous là. Ils décapsulent des bières. Ils roulent des joints.
Les graines crépitent.
L’air est chargé.
Âcre et humide, il se déverse ainsi.
Claire a envie de pleurer.
Leur présence. Les rires qui fusent. Les filles en jupons.
Ils ont quelque chose de tragique qui n’échappe pas à Claire.

Et peut-être s’est-elle finalement endormie ?

Ils descendent les échelettes.
Ils chantent « Lady day, dream away… ».
« Et merde pour Hannah ! », dit Manu. Il a gardé le justaucorps.
Il lance sa bouteille vide en passant. Dans les herbes.
Il en donne deux ou trois pleines aux clodos du coin.
Attends mon pote- des vrais, des par-choix.
Les poches de son imper pendouillent.
Suspendue dans la gravité, Claire.

Tu peux refermer maintenant.

Le fils du banquier en tête, ils descendent vers le centre.
En bas, l’air est mou et gris.
Il peut se passer n’importe quoi.
Un flic belliqueux. Ou bien Jeffie va se prendre pour un oiseau et attaquer les parcmètres.
Ou pire, son père. Un autre monde.

Tu peux refermer maintenant.

Claire s’est enroulée dans la couverture.
Ses seins comme des boulettes de shit que l’on brûle.
Sous haute surveillance.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s