et si ce n’était pas un cadavre-2


… Des statues recroquevillées sous le feuillage d’un Aralia omniprésent se protégeaient du regard d’un Balzac triomphant sur une sellette de marbre. La serre n’était visiblement pas entretenue…. ….


…. Loduzzo descendit les marches avec précautions. Elles étaient couvertes de mousse. Le lieu était très humide ce qui rendait l’odeur encore moins tolérable. Des lianes frôlaient son front. Un léger courant d’air s’infiltrait par le carreau cassé. Tous ces personnages pétrifiés, à l’abri d’une végétation luxuriante le mettaient mal à l’aise. Il parcourut l’espace avec sa lampe. Des tableaux au mur, des poteries cassées sur l’avancée, un petit poêle à charbon (tiens! il est mignon ce petit poêle!), les montants de la serre en ferraille rouillée, décidément l’endroit n’était pas très fréquenté. Il avança d’avantage, attiré par une petite statue en terre cuite. Trois personnages qui émergeaient de la pyramide de branches d’Aralia… …

merci  à Stéphanie et à Jean-Marc pour leur accueil si chaleureux

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s