La chapelle des Saints- Anges

Le mouvement est ascensionnel.
L’empoigne figée en une danse insolite.
Qui es-tu Ange aux ailes rabattues, si physiques, si encombrantes ?
Tu luttes avec la douceur de celui qui corrige une position.
Qui es-tu Jacob, toi qui laissas près de l’arbre aux cent vies, tes vêtements, tes armes et bien plus encore ?
Tu allais vers le pardon des tiens.
A votre droite s’acheminait la caravane de tes gens et de tes bêtes.
On portait tes présents : chèvres et boucs, béliers, brebis, chamelles et leurs petits…
Un cavalier drapé de rouge leur servait de guide.
A gauche, une rivière coulait des versants montagneux- loin.

Il demeura seul en ce lieu-là. Et il parut en même temps un homme qui lutta contre lui jusqu’au matin.

Densité moelleuse des herbes bleutées- la coupe du Ciel versée là,
votre couche ?
Toute une nuit à lutter, à la cuisse il t’a touché,
tu t’es soumis enfin à cette force que tu appelais de tes vœux
dans la nuit de ton cœur.

L’ange était logé là, Jacob.

Aussitôt qu’il eut passé ce lieu (…) il vit le soleil qui se levait, mais il se trouva boiteux d’une jambe.

 

Publicités

Auteur : Les ateliers de traverse

Ateliers d'écriture: textes, animations, événements, publications Les Ateliers de traverse sont présents dans la région parisienne, en Normandie et dans le Languedoc Roussillon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s