Le rêve / Au coeur des marais salants

Glisser le long des murets qui bordent l’eau

 rose de sel.

La sandalette à bride relâchée.

Petite fille engluée dans la chaleur de cette journée.

Au bord, tout au bord

des marais presque fanés.

Tu tangues

Accrochée au désir de ne pas fondre.

Le silence bruissant des mirages en feu.

L’infiniment plat des miroirs à l’écume sale.

Tu t’accroches à ta robe trop légère.

Au bord, tout au bord

des marais presque fanés.

Peur d’être engloutie.

Les cheveux serrés en tresses enroulées.

Pas de baiser pour l’air brûlant.

La maison qui s’éloigne emportant la rumeur.

La sandalette se consume au milieu des flamants roses.

Retarder la combustion.

Plonger la semelle dans le lait grenadine.

Le labyrinthe se dilate. Multiplication des rivages déserts

Au bord, tout au bord

des marais presque fanés.

Si petite fille pétrifiée sous la fiente des mouettes ricanant.

Un pied traverse la croûte du gâteau de sel.

Les goélands bitumeux lancent des chants interlopes.

Les guêpes jonglent avec les secrets de polichinelle.

Les grillons sifflent innocemment un verre de beaujolais.

Les ombres attendent au bord du gouffre.

L’erreur se livre à un marchandage désopilant.

Au bord, tout au bord

Des marais presque fanés

 

Publicités

Auteur : Les ateliers de traverse

Ateliers d'écriture: textes, animations, événements, publications Les Ateliers de traverse sont présents dans la région parisienne, en Normandie et dans le Languedoc Roussillon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s