L’hiver

L’hiver s’installait, glaçantes zébrures sur l’épiderme fatigué et givre blanc sur les végétaux ternis. Il en aurait fallu davantage pour perdre espoir, le pépiement de la mésange charbonnière le confirmait.

 

Hiver. Il est devenu fatigué, sur sa peau glaçante des raies établies et endommagées à l’usine. Blanc. Gel. Espoir. Le pépiement comparé, confirmé et perdu du charbon.

 

 

Publicités

Auteur : Les ateliers de traverse

Ateliers d'écriture: textes, animations, événements, publications Les Ateliers de traverse sont présents dans la région parisienne, en Normandie et dans le Languedoc Roussillon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s