Le temps qui passe

Écriture automatique (ou presque)
le temps d’une chanson « Anyone is ghost » The National
et avec en tête le temps qui passe…

Le temps qui passe dans ses yeux
a la couleur d’une Loire moirée,
l’intensité des grandes peurs, des grandes joies.

C’est la bienveillance de ce regard
que je ne peux perdre sans souffrir,
inerte au temps qui passe.

Le temps dans ses yeux
a le goût d’un alcool très pur
et donne le vertige si doux !

C’est l’absinthe de ce regard qui me soigne
d’être là sans rien savoir
offerte au temps qui passe.

Dans son regard je suis restituée

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s