E TU AKE

 

Maori

E TU AKE

Rester fort

Quand les gestes que nous accomplissons inspirent un genre littéraire sans lois fixes

Quand  le discours des seigneurs et maîtres frisent le chef d’œuvre de la rhétorique

Quand, la voix hésitante, nous tentons quelque liaison moléculaire, celle d’utopies un instant aimantées dans la tourmente obscure

 

E TU AKE

Rester fort

Comme le murmure incessant de ce qui se dit dans les bars

Comme la toute première lueur de l’aube qui se renouvelle à chaque génération

Comme le roman noir de la clarté dans un miroir sans tain

 

E TU AKE

Rester fort

Malgré l’arme mielleuse cachée dans une plaidoirie

Malgré la flamme frileuse qui rétrécit sous les nuages menaçants

Malgré les aspects fantasmagoriques du pouvoir brut des peuples

 

E TU AKE

Rester fort

Pour que le brouillard rougeâtre des révoltes ne roule pas sous les bottes

Pour que la lampe tempête ne finisse pas dans le cercle refermé des souvenirs perdus

Pour que la chair ne se fasse pas verbe

 

E TU AKE

E TU AKE

E TU AKE

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s