Ode rock

End of the world

Chante Anika

Dessous

Sa mèche platine

De tout

Le métal de ces mots

Qui ne sont pas de l’allemand

La blondeur qui n’est pas douceur

Être fantomatique sorti d’un écran

Cinématographique

 

Officer Officer

Chante Anika

D’un air glaçant

De Morte amoureuse

Même blondeur

Mais pas d’évanescence

Ni drapé ni voiles

La revenante se détache

Sur fond berlinois

Creuse le ventre, électrise, parcourt

 

I go to sleep

Chante Anika

Mon écoute compulsive

Des boucles, des samples

Démangent, dérangent en de ça, juste en de ça

Du paroxysme

Dérobé au corps par l’esprit

Branché sur les ondes névralgiques

Du plaisir

Dont on écoute au casque les battements

 

En dessous, juste là, pas loin

De Toi

 

Publicités

Auteur : Les ateliers de traverse

Ateliers d'écriture: textes, animations, événements, publications Les Ateliers de traverse sont présents dans la région parisienne, en Normandie et dans le Languedoc Roussillon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s