Le Mal des Ardents

« Le Feu–Saint-Antoine, le Feu Sacré, le Mal des Ardents, noms divers donnés à des épidémies dues à l’ingestion, le plus souvent en temps de disette, de farines contaminées par l’ergot du seigle. L’ergot du seigle est un parasite de certaines graminées qui se présente sous forme de bâtonnets de deux à trois centimètres de long accolés à la tige de l’épi. Il peut se trouver mêlé au grain et moulu avec lui. C’est un toxique responsable au cours des temps de nombreuses épidémies. La dernière en France a eu lieu voici une trentaine d’années, à Pont Saint Esprit dans le Gard, en plein vingtième siècle. Maux de ventre, convulsions, gangrène des membres, brûlures internes, se succèdent tandis que se produit une élévation ou, au contraire, une baisse de tension artérielle. Il n’existe pas d’antidote. »…

 

>> lire la suite

>> album photo

Publicités

Auteur : Les ateliers de traverse

Ateliers d'écriture: textes, animations, événements, publications Les Ateliers de traverse sont présents dans la région parisienne, en Normandie et dans le Languedoc Roussillon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s