Sous influences

Ce matin, en me réveillant, j’ai vu que la porte du frigo était restée entrouverte. Mes perceptions sont-elles altérées ou juste endormies ? Je ne me souviens plus de quoi sont faits mes rêves, quelque chose s’est légèrement disloqué dans ma tête, je cherche d’où vient le ravage ou plutôt cette lente décomposition du souvenir. Diffraction de portraits en des portraits plus vastes. aussi vastes que l’histoire du Purple Book. Mon regard s’y noie. Le chant s’amplifie dans les plis de mon cerveau. Tandis que danse Svedenborg dans son costume sacerdotal déniché à Tulsa, Oklahoma.

Il n’y eut pas de mouvement ce jour-là. Juste une implosion sommaire. Un truc que j’étais seul à voir. Des plateaux corroyés. Le ciel comme du vieux cuir et la poudre de Cantharide tombant de nulle part sur mes yeux secs. D’un bleu vert comme la carapace du scarabée visionnaire enfermé dans une boite d’allumettes sur le réchaud d’une chambre de bonne au bout du Swinging Corridor.

De toute manière, elle dansait en titubant. Fallait l’aider. Qu’est-ce qui fait que tout s’arrête alors que tout pourrait continuer ? Elle a l’air tellement plus vivante. Maintenant.

Publicités

Auteur : Les ateliers de traverse

Ateliers d'écriture: textes, animations, événements, publications Les Ateliers de traverse sont présents dans la région parisienne, en Normandie et dans le Languedoc Roussillon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s