1968

1968

MICHEL CABOS, Techniques mixtes, 2014

 

Seule au médian. On ne sait si elle approuve ou si elle redoute. La foule. Les cris. Les poings levés. Multipliés. Clonés. Des ombres chinoises. On pourrait l’appeler la chinoise.

Ni punk ni cyber, les yeux exorbités sous les flashs stroboscopiques de la torture moderne comme rescapé de l’univers paranoïaque philipKdickien.

Aveugle shooté au crack, à la tête anthropoïde surmontée d’une crête sagittale et aux svastikas bien humaines. Mi gorille, mi nègre ou bien CRS par l’os rendu muet.

Le poulet court encore même s’il perd la tête, dégoupiller ne le perturbe pas, tant habitué à ne pas se servir d’autre chose que de la matraque.

Autrefois la demokratie enjoignait à se livrer à son libre arbitre mais tous les braconniers le savent, de la proie la plus inoffensive au prédateur le plus féroce, ils se font tous piéger.

Sous la plage les pavés Sous les pieds la peau de banane Sous les membres usés l’esclavage citadin Sous les cerveaux troués le divertissement.

Peut-être se souvenir qu’à cet instant-là, Renault débrayait, les hôpitaux tournaient à vide et les cerisiers fleurissaient.

De l’infiltration du rat chez les nantis, les armées, les politiques. Sortis des égouts ils s’égaient sur les ordures amassées et lapent l’essence déversée.

Frapper du sceau du silence toutes les révolutions, encager l’alter ego, museler les forcenés vivants, d’autres hors du champ brûlent, caillassent et construisent le futur dont ils ne voudraient pas s’ils étaient omniscients.

1968, Catherine Robert, 2015

 

Publicités

Auteur : Les ateliers de traverse

Ateliers d'écriture: textes, animations, événements, publications Les Ateliers de traverse sont présents dans la région parisienne, en Normandie et dans le Languedoc Roussillon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s