« Une saison de nuits »/ »Run River » de Joan Didion

 

«  Lily entendit le coup de feu à une heure moins dix-sept minute. »

Tel un personnage magnifiquement romanesque, la femme d’ Everett Mc Clellan, Lily Knight fit couler dans son décolleté une rasade du parfum Joy, Le Plus Cher du Monde.

Ainsi entrons-nous in medias res, au choix, dans un roman policier, un drame passionnel ou une tragédie, à moins que « Run River » de Joan Didion relève des trois genres.

Trois actes ( août 1959/ 1938-1959/ août 1959) pour dérouler le destin tragique de deux dynasties de pionniers californiens, unies par les liens du mariage, et pour qui, comme le souligne l’épigraphe : «  « … le véritable El Dorado se trouve toujours plus avant. » (1837 New Guide to the West). Une histoire de couple qui dégénère «  en famille » durant vingt ans jusqu’à cet acte aussi dépourvu de sens qu’un grand amour qui s’érode et qui meurt.

Un roman porté par de sombres et splendides personnages qui s’enferrent dans des liens d’amour malheureux, deux personnages féminins surtout : Lily qui reste toujours à distance et d’une cruauté raffinée, Martha, celle qui ne se résout jamais à jouer la comédie des bonnes manières, celle qui ne cherche pas le bon ton pour dire sa douleur. Qu’ils soient père ou mère, amant ou époux, frère, sœur ou encore belle – sœur, chacun avance son pion en faisant tomber un autre.

Le fil conducteur semble être cette rivière qui gronde au pied de la demeure des Mc Clellan, et son ponton qui sert de scène finale lorsque le vent s’est levé et que la fureur de l’eau a tout emporté.

Le premier roman de Joan Didion, paru en 1963 et traduit en 2014 en français, est donc plutôt désespéré mais curieusement on savoure ce calice jusqu’à la lie.

 

Publicités

Auteur : Les ateliers de traverse

Ateliers d'écriture: textes, animations, événements, publications Les Ateliers de traverse sont présents dans la région parisienne, en Normandie et dans le Languedoc Roussillon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s