« Les rues étaient sombres d’autre chose que la nuit », Raymond Chandler La lumière vive Circule Dans l’obscurité du sang Ça y est tu peux y aller   Publicités

« Les rues étaient sombres d’autre chose que la nuit », Raymond Chandler La lumière vive Circule Dans l’obscurité du sang Ça y est tu peux y aller  

« Quand je lève les yeux vers vous, on dirait que le monde tremble », Antonin Artaud  Maitrise du flou et de l’indéfini Jouer C’est disparaître      

Méandres

détournement du catalogue du Centre Dramatique National de Normandie Rouen

Plaît-il?

Il y a comme un glissement. On raconte l’histoire d’abord. Et puis, elle arrive… On voulait écrire une version des Amours chiennes et l’on bascule dans Les métamorphoses. Rien de ce que l’on pensait n’est arrivé. Absolument rien. Et tout autre chose.  

Solitude(s)

Un halo de brouillard rouge Un flamenco décapé jusqu’à l’os Un paysage de sons au creux d’une planète déserte Nous voudrions retrouver l’aube