This is/ This is not

Extinction des voix Versus Eclipse des sentiments 

Rallonge tes rêves

Mets des fleurs dans tes cheveux

Rien à foutre

Tu boiras encore du vin blanc ce soir

 

 

Publicités

où il serait question d’une île

Lancée d’anges

Amère et remarquable

Dans les volutes de tabac

Le temps se fige

 

Week 2

Série comme le minéral, le vivant et le spirituel.

Série comme culture, sport, distraction, consommation, endormissement, aliénation.

Série comme l’autorité, la frustration, la révolte, l’explosion, le combat, la répression, le massacre, l’abattement et l’oubli.

Série comme Marcello à l’hôtel, Marcello au téléphone, Marcello  et son nez, Marcello et les femmes, Marcello et la vieillesse, Marcello et la profession.

Série comme les trajets à Anduze, Alès, Nîmes et Sommières.

Série comme scutigère véloce, cigale plébéienne, citron de Provence, syrphe ceinturé, scorpion noir et chrysope pâle.

Série comme parenthèses, continuum, intervalles et jalons.

Catherine Robert

Nos résidences en ligne

Quelques retours sur nos résidences passées.

2018, St Pair sur Mer (Manche)

2017, Caen (Calvados)

2017, Trélazé (Maine-et-Loire)

2017, St Germain des Essourts (Seine-Maritime)

2016, Les Lilas (Seine St Denis)

2016, L’île de Ré (Charente-Maritime)

De la prise de date (quel exploit!) à la recherche d’un lieu -merci à toutes et à tous qui nous accueillent gracieusement dans des sites idylliques – en passant par les mails, les sms, les skype et les tél « de toute urgence », il s’écoule du temps qui énerve, qui lasse, qui frustre et emporte parfois.

Mais voilà, c’est quand même magique, même si on s’est fait bien peur – non, cette résidence n’aura pas lieu – non, faudrait pas confondre avec des vacances – non, on connaît déjà – non, c’est trop loin… On y arrive, après s’être imprégnées jusqu’à overdose.

De quoi ? De tout, d’un film, d’un rêve, d’une phrase, d’une image, d’une balade, d’un souvenir et de vraiment n’importe quoi.

On est en résidence, on s’active, on écrit, on lit, on discute, on se fatigue soi-même et on s’épuise les unes les autres. On n’oublie pas de boire et manger. On dort et ça repart. On est tristounettes à la fin. On s’engage à mutualiser les textes, les photos, les sons,tout tout tout…promis…

On partage et même si ce n’est pas immédiat, on y met de la bonne volonté.

C’est quoi, une résidence des Ateliers de Traverse ?

Nos résidences …

Immersion de trois à quatre jours, en un lieu inédit

Influence d’un thème qui impulse et fédère

Ressources, recherches et rencontres

Promesse d’expérimentations techniques et artistiques

Créations individuelles et collectives

Réflexions, confrontations, rires et appétits

Convivialité donnée à lire, à regarder et entendre

Nous ne sommes pas pour rien des Ateliers de Traverse.

Série comme…

 

la collection NRF de Marcel Duhamel SERIE NOIRE – typo devenue blanche- ces polars aux titres qui régalent – en jaune sur fond noir, aux auteurs qui font de leurs personnages des mythes : Philip Marlowe du Grand Sommeil de Chandler, Sam Spade du Faucon de Malte de Dashiell Hammet, les 1275 âmes de Jim Thompson et tous les autres qui prennent vie sous des titres qui à eux seuls mais aussi en résonance font œuvre : Elles attigent !; Ça sent le sapin ; Ça te la coupe ; Fais pas ta rosière ; Couche-la dans le muguet ; Les Spaghettis par la racine ; Quadrille à la morgue ; Les morts s’en foutent ; Cent mètres de silence ; Tu veux mon portrait ?

Série comme…

la série des étés pourris, de catastrophes et de deuils, dans la série des femmes battues à mort par un homme, l’été 2003, été de canicule, il y eut l’éternelle Mona de Franck Poupart – tueur de femme lui aussi dans cette Série noire d’Alain Corneau- il y eut Marie Trintignant.

Série comme…

la série des amours d’été, dont la caresse cuisante refroidit si lentement, et que l’on cache savamment à la table familiale, car les amours d’été sont de nature secrète.

Sandrine Elichalt

Week 1

Série comme rideau rouge et nain dansant, Laura et Bob , Blue Rose et DL himself, inénarrable épisode 8 – 25 ans plus tard.

Série comme noire, mouise, lose, coup du sort, fatum.

Série comme…une chute de vélo, des muscles tétanisés, une entorse moult fois décalquée, une hanche douloureuse aux mauvais jours, un mollet agressé, un genou pincé, un corps symbolique.

Série comme…les mauves, les moissons et les éclairs.

Série comme…la lumière de Dufy, l’absurde de Camus et le marbre de Claudel.

Série comme…un quai de gare, un accident de voiture, des retrouvailles.

Série comme…un trou de terre, une pause d’arbre, un vol d’insecte, la gueule d’un gecko, une aile solitaire.

Catherine Robert