Février 2018

Ateliers d’écriture de février

De l’orientalisme

  • à St Germain des Essourts (76)

à lire ici

ET

  • à Nîmes

à lire là

 

 

 

Publicités

Janvier 2018

Ateliers d’écriture le samedi 13 janvier

La lumière de l’ombre

  • à St Martin de Boscherville (76)

à lire ici

ET

  • à Nîmes

à lire là

 

 

 

 

 

Décembre 2017

Ateliers d’écriture le samedi 16 décembre

  • une journée d’écriture de 10h00 à 16h00, à St Germain les Essourts (76)

sur le thème de « Mémoire(s) »

OU

  • une matinée d’écriture de 10h00 à 13h00, à Nîmes

Clôture de « Mouvement(s) »

 

Lux diaries

Aujourd’hui la lumière d’un feu d’enfer.

Aujourd’hui la lumière, merci de ton aide.

Aujourd’hui la lumière ne se soucie pas des conséquences.

Aujourd’hui la lumière se roule sur les épaules dénudées.

Aujourd’hui la lumière, je l’embrasse.

Aujourd’hui la lumière répond au Coucou.

Aujourd’hui la lumière des filles.

Aujourd’hui la lumière est une pluie de pétales sur l’herbe – à venir les cerises.

Aujourd’hui la lumière en chambre noire.

Aujourd’hui la lumière comme le seul regard qui vaille.

Aujourd’hui la lumière tamisée par les soucis.

Aujourd’hui la lumière ouvre ses portes.

Aujourd’hui la lumière des passages.

Aujourd’hui la lumière éclabousse telle une orange.

Aujourd’hui la lumière des rires autour des balançoires.

Aujourd’hui la lumière se détourne des réseaux sociaux, se replie sur sa source, se concentre sur ce qui est.

Aujourd’hui la lumière sur les paupières de l’enfant endormi.

Aujourd’hui la lumière …doucement…intensément.

Aujourd’hui la lumière sur les collines de la Champagne.

Aujourd’hui la lumière liturgique.

Aujourd’hui la lumière épuisée d’un père.

Aujourd’hui la lumière ternit.

Aujourd’hui la lumière d’un chanteur poète qui disparait, trois points de suspension.

Aujourd’hui la lumière sur le printemps.

Aujourd’hui la lumière interroge l’évidence.

Aujourd’hui la lumière a perdu ses repères et ne sait plus à qui s’en remettre.

Aujourd’hui la lumière souligne le surgi.

Aujourd’hui la lumière demeure coite.

Aujourd’hui la lumière sourd de l’effacé.

Aujourd’hui la lumière des canards et du cresson.

Aujourd’hui la lumière en résonances.

Aujourd’hui la lumière crache contre vents et marées.

Aujourd’hui la lumière troue l’écume des vagues.

Aujourd’hui la lumière est de granite.

Poursuivre la lecture « Lux diaries »