« Pour un musicien, ce qui compte c’est le souvenir d’un passé perdu », Duke Ellington When will the blues leave As-tu déjà entendu une country sombre mais captivante Presque gothique Aux accents rock ?   Publicités

Pop Art

Ni le ciel, ni la terre Comme un rêve qui ne finit pas Une pop langoureuse

D’accord, mais en rythme

« Il n’y a plus qu’à s’asseoir sur un banc et attendre. La fin du monde est pour dimanche. », Michel Audiard Archéologies intimes Vivre à côté Pour vivre Dans

« Il faut que je l’écrivaine sauveur », Samuel Daiber Existences flottantes Où lancer la prochaine invasion ? It’s too late, my old heart What could I do ? Ecouter un funk lubrique et rock avec toi- Toi- Toujours sapé en dépit du bon sens

Regarde

« La fiction sauve, la réalité tue », Javier Cercas Comme si nous avions atterri Par hasard Sur un toit Low down Quand commence le présent infini ?

Rrose Sélavy

Rrose Sélavy Il faudrait saigner la vie Enchanter l’épice du jour Vivre dans le mouvement des riens Marcher comme on freine Mieux regarder rire quand on pleure S’essuyer sur son dernier amour Suicider ses espoirs Trouver le noir du rouge le rouge du noir la transparence Enchanter le désespoir Ne rien attendre mais tendre…