« Je voudrais te regarder mais m’en abstiens », Henri Cole

 

« Je voudrais te regarder mais m’en abstiens », Henri Cole

Pour s’évader de l’ennui…

Je cherche

Des manifestes d’absurde

Et des parfums d’humour

Le hasard Jamais Vaincu

Publicités

Bah…

« Le vierge, le vivace et le bel aujourd’hui va t-il nous déchirer avec un coup d’aile ivre », Stéphane Mallarmé

Volutes express

La 10è symphonie

Est toujours inachevée

On s’y fait

« Je vois tout en gris et dans ce gris la multitude de toutes les couleurs », Giacometti

à peu de choses près

Comment être autre chose

Que ce que nous sommes ?

« Pour un musicien, ce qui compte c’est le souvenir d’un passé perdu », Duke Ellington

When will the blues leave

As-tu déjà entendu une country sombre mais captivante

Presque gothique

Aux accents rock ?

 

« Il faut que je l’écrivaine sauveur », Samuel Daiber

Existences flottantes

Où lancer la prochaine invasion ?

It’s too late, my old heart

What could I do ?

Ecouter un funk lubrique et rock avec toi-

Toi- Toujours sapé en dépit du bon sens

Regarde

« La fiction sauve, la réalité tue », Javier Cercas

Comme si nous avions atterri

Par hasard Sur un toit

Low down

Quand commence le présent infini ?